Noces Ephémères GalerieCritiquesDVD

Noces Ephémères

Réalisation : Reza SERKANIAN

Acteurs : Dariush ASAD ZADEH, Fabrice DESPLECHIN, Hossein FARZI ZADEH, Clotilde JOULIN, Mahnaz MOHAMMADI, Javad TAHERI

Matériel de presse
Noces Ephémères

Une société qui étouffe les désirs et les aspirations individuelles. Une relation entre le jeune et fougueux Kazem et sa belle-soeur Mariam. Une ville iranienne où se pratique une coutume étrange : le mariage à durée déterminée.

A contre-courant des vents qui soufflent entre l'Iran et l'Occident, Reza Serkanian, réalisateur franco-iranien, entreprend en 2006 de réaliser un long-métrage dans son pays d'origine. Plusieurs années d'âpres tractations ont été nécessaires pour pénétrer le système iranien et parvenir enfin à un assouplissement au printemps 2009.

Œuvre exemplaire d'un combat de quatre années mené entre la France et l'Iran, Noces éphémères a réussi ses défis :

- Rester fidèle à un scénario primé en France (Prix Sopadin - Prix France Culture 2007), malgré toutes les pressions,
- Aborder la question du désir, la place des femmes dans la société iranienne,
- Traiter du mariage à durée déterminée, mystérieusement si méconnu à l'étranger.

Reza Serkanian nous fait entrer au coeur de la société iranienne, déchirée entre modernité et tradition, entre aspirations et moralité. Avec subtilité et retenue, il nous parle de l'Iran, préférant toujours la profondeur et l'authenticité à l'écume médiatique de notre vision de ce pays.

Noces Ephémères a fait cette année l'ouverture de la sélection ACID au Festival de Cannes (avec Costa-Gavras faisant une présentation), où il a reçu un accueil enthousiaste.

 

  • Pays d'origine : Iran - France
  • Genre : Drame
  • Année de production : 2011
  • Version originale : Persan
  • Version(s) sous-titrée(s) : Français, Anglais
  • Durée : 78 minutes

Galerie photos

Extrait image Noces EphémèresExtrait image Noces EphémèresExtrait image Noces EphémèresExtrait image Noces Ephémères

Critiques

" Comment s'arranger avec les prescriptions de la société ? Comment contourner une réalité contraignante qui entrave les relations entre les êtres et plus particulièrement entre les hommes et les femmes ? Loin des clichés, le film de Reza Serkanian est un écheveau subtil d'interdits et d'accommodements avec ceux-ci. (...) L'intérêt du film repose non seulement sur cette illustration de l'inclination humaine à composer avec la réalité, mais aussi sur la façon dont, subtilement, l'apparente évidence des enjeux du récit est perturbée par une évolution subtile et inattendue des relations entre les personnages. Car la vérité humaine qui transparaît dans ce film, à la maîtrise formelle invisible et pourtant brillante, est la stricte conséquence de la manière dont Reza Serkanian parvient à rendre tout un petit monde particulièrement attachant. Loin et proche. "
Jean-François Rauger, Le Monde

"  Reza Serkanian sonde les coeurs en profondeur. Il ménage à ses personnages de fragiles marges d'existence. Avec une grande subtilité qui s'adosse à une égale beauté plastique, le cinéaste parvient à universaliser des émotions et déchirements sous le joug de contraintes que certains intègrent, que tous subissent. (...) En même temps que se révèlent les personnalités de protagonistes parvenus au terme de leurs contradictions, il oblige d'une main légère le spectateur à dépasser les images toutes faites. Comme d'autres réalisateurs d'Iran éclairent la réalité des classes moyennes urbaines de leur pays, Reza Serkanian dévoile la complexité de gens modestes et provinciaux. "
Dominique Widemann, L'Humanité

  " A travers l'attirance refoulée entre une belle veuve et son jeune beau-frère, le cinéaste montre la pression des codes sociaux et des traditions sur les moindres aspects de la vie privée. Le cinéaste n'en fait pas un drame, juste une chronique discrètement amère. Autour d'une tradition très particulière, le « mariage temporaire » (sorte de laissez-passer religieux pour une brève rencontre amoureuse), il souligne les impasses et les hypocrisies. En privilégiant les instants minuscules, anodins, parfois drôles. Et sans jamais caricaturer personne : ses personnages ne sont pas les pantins d'une fable politique, mais des êtres de chair, vifs, attachants. Leur dilemme - plier ou s'exiler - n'en est que plus glaçant.  "
Cécile Mury, Télérama

" Après Une séparation, Au revoir et Ceci n'est pas un film, Noces éphémères porte, à son tour, un regard préoccupant sur la société iranienne où autonomie et libertés individuelles sont proscrites. Avec, ici, en ligne de mire, l'hypocrisie des traditions maritales, la sexualité féminine et la douleur de l'abstinence. Des thèmes sociétalement forts portés par des personnages dont la complexité tient à distance tout manichéisme ou schématisme. Une chronique de la solitude et de l'enfermement ordinaire portée par une mise en scène à la sensualité entravée. "
Xavier Leherpeur, L'Express

" Noces éphémères touche par sa sincérité. Prenant comme argument un étrange mariage à durée déterminée, il plonge au coeur d'une cellule familiale traversée par des trajectoires de désirs difficiles à masquer : une jeune veuve éprouve une vive attirance pour son beau-frère, alors que la famille est en deuil du patriarche. Les funérailles s'avèrent complexes, la ville traque toute entorse à l'ordre moral, les policiers ne semblant être préoccupés que par la recherche « d'affaires filles garçons ». Malgré cette avalanche d'interdits, tous plus aberrants les uns les autres, se dégage du film une grande douceur, une sensualité qui se joue des voiles et des frustrations. La transgression est toujours implicite, à la lisière du chaos, dessinant une frontière sensible, un terrain de jeu délicieusement dangereux pour les sentiments. "
Vincent Thabourey, Positif

" Avec une mise en scène épurée et une grâce silencieuse, Noces éphémères inspire un souffle de vie sous le voile du hidjab. Subtil, élégant, bouleversant. En un mot authentique. Noces éphémères est un pur objet de poésie. Réalisé par Reza Serkanian et déjà recompensé pour ses qualités d'écriture (Grand prix du jury Sopadin : meilleur scénario), le premier long-métrage du cinéaste iranien a de beaux jours devant lui. L'originalité du sujet (le mariage à durée déterminée), l'audace de mise en scène (tournage mené malgré la censure), et la force d'humanité des personnages font de ce film le portrait de toute une génération. Car ici, le contexte, loin de se faire oublier sous les artifices de la fiction, prend de l'ampleur et gagne la sphère de l'intime, du moi et de la relation à l'autre. "
Estelle Charles, A voir A lire

DVD

DVD

Noces éphémères

Durée totale 103 min - PAL - ZONE 0 - VF + VOST (FR et GB)

Une société qui étouffe les désirs et les aspirations individuelles. 

Une relation entre le jeune et fougueux Kazem et sa séduistante belle-soeur Maryam. Une ville iranienne où se pratique une coutume étrange: le mariage à durée déterminée.

BONUS : Interview du réalisateur par Xavier Leherpeur.

22,00 €

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Ok