Le mot du réalisateur du prochain film ! Fiche du film

Découvrez l'initiative du projet de notre prochain film Ma Vie est un Défi, à travers les mots du réalisateur Stephan Rytz. Un film qui vous fera partir à l'aventure avec Yves, atteint de la maladie de Parkison depuis l'âge de 35 ans, dans son défi de faire plus de 1000 km à pied.


  « En 2007, mon téléphone sonne. Ma maman, en larmes à l'autre bout du fil, m'annonce qu'elle sortait à l'instant d'un rendez-vous avec la neurologue. Ses blocages de la main et sa soudaine difficulté à écrire sont liés à la maladie de Parkinson dont elle venait d'être victime à 62 ans.

  Je suis en colère, démuni face à une situation que je ne comprends pas. Comment se fait-il qu'on n'ait rien vu avant ? Aurions-nous pu tout stopper avant qu'il ne soit trop tard ? Mon grand-père avait déjà été touché par la maladie d'Alzheimer à l'âge de la retraite. Les maladies neurodégénératives semblent décidément inscrites dans
les gènes de notre famille.

  La plus grande frustration est d'apprendre qu'aucun médicament curatif n'existe à ce jour et la perspective de voir les proches que l'on aime se faire lentement emprisonner par les symptômes très handicapants du Parkinson est difficile à accepter. Mais, avec le temps, j'ai appris à relativiser. Bien que la maladie rigidifie ses membres chaque jour un peu plus,
le Parkinson de ma maman semble tout de même se développer relativement lentement.

  Quand j'ai rencontré Yves Auberson, j'ai compris à quel point chaque cas était différent. Le stade de sa maladie était bien plus avancé que celui de ma maman, alors qu'il est bien plus jeune.

  Son histoire m'a grandement intrigué car, j'avais comme beaucoup associé cette maladie aux personnes âgées. J'ai voulu donc comprendre comment quelqu'un de si jeune faisait pour affronter la société quand elle doit faire face à la triste réalité des symptômes toujours plus handicapants.

  J'ai également cherché à savoir comment Yves pouvait suspecter que c'est suite à l'intoxication par les pesticides et herbicides épandus sur les terrains de golf qu'il aurait contracté la maladie. Après quelques recherches, j'ai découvert que la relation entre cette maladie et les facteurs environnementaux n'est de loin pas anodine et qu'étonnamment
le sujet n'est que trop peu abordé.

  Yves est un battant dans la vie et c'est la première chose qui m'a frappé lorsqu'il est venu me présenter fin 2019 son projet de marche à travers les Alpes. Alors qu'il est durement affecté par les symptômes du Parkinson et des traitements
médicamenteux qu'il a dû prendre durant plus de 15 ans, il a encore trouvé le courage et la force de parcourir plus de 1 000 kilomètres à pied dans le but de faire prendre conscience aux Parkinsoniens que le sport est un remède efficace pour ralentir la progression de la maladie.

   Cette force d'âme et cette compassion pour les autres patients m'ont grandement touchées. Le message d'espoir qu'il souhaitait transmettre par le biais de son aventure m'a convaincu et c'est ainsi que j'ai décidé de l'accompagner pour raconter son histoire.

   Dans notre documentaire, Yves a décidé de parler pour sensibiliser le public sur le Parkinson. Loin des discours scientifiques parfois détachés de la réalité, il nous livre aujourd'hui un témoignage intime et bouleversant de sa vie avec la maladie. En emportant le spectateur dans les paysages sublimes des Alpes, ce film aura pour objectif de démystifier cette maladie mal connue en découvrant le combat quotidien de Yves contre les symptômes. »



Vous souhaitez avoir plus d'informations sur le film ou voir la bande annonce : cliquez ici.
Vous souhaitez lire la suite du dossier de presse : cliquez ici.


Retour aux actualités

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Ok